26 juin : Des milliers d’activistes protestent contre la guerre à la drogue dans 100 villes de 50 pays

sdp_french_hi_res_rgb-1_0Communiqué de presse / Paris, 26 Juin 2014

La journée d’action mondiale montre pourquoi nos politiques sur la drogue doivent être réformées.

Aujourd’hui, Paris s’est joint à 100 villes à travers l’Europe, l’Asie, l’Afrique et les Amériques pour participer à la campagne mondiale « Soutenez. Ne Punissez Pas »Les activistes sont descendus dans les rues en nombre pour demander la fin de la guerre contre la drogue.

Pendant des décennies, l’approche mondiale vis-à-vis de la drogue a été considérablement sévère et répressive et a eu un impact négligeable sur la réduction du marché des drogues, tout en causant des dommages collatéraux dévastateurs qui ne peuvent plus être ignorés. Environ 100 milliards de dollars sont utilisés chaque année pour financer l’application des lois répressives sur la drogue, alors que les investissements pour la santé et le développement restent limités. Cette approche a conduit à l’emprisonnement en masse de personnes accusées de délits mineurs liés à la drogue, à la mise en place d’un marché des drogues illicite estimé à des milliards de dollars et à une crise mondiale de la santé publique. Le manque d’accès aux services de réduction des risques tels que les services d’échange de seringues a conduit à l’expansion des épidémies du sida et de l’hépatite C : aujourd’hui environ deux tiers des 16 millions d’usagers de drogues injectables sont infectés par l’hépatite C, alors que 3 millions d’entre eux sont séropositifs.

La campagne « Soutenez. Ne Punissez Pas » appelle à la fin de la guerre contre la drogue, une approche considérée comme trop chère et contre-productive. La campagne promeut au contraire des approches plus efficaces et humaines, basées sur la santé publique et les droits humains.Rediriger une petite portion des budgets utilisés pour le maintien de l’ordre vers des services de santé aura un impact majeur. Ceci n’est donc pas un appel pour demander plus d’argent, mais plutôt pour une utilisation des fonds publics qui soit plus appropriée et plus responsable.

Le 26 juin, journée mondiale de soutien aux consommateurs de drogue, des centaines d’associations et des milliers de citoyens manifesteront dans plus d’une centaine de villes dans le monde pour réclamer la fin de la guerre à la drogue. Les activistes de villes aussi diverses que Londres, Moscou, Kuala Lumpur, Mexico, Paris, Bogota, Harare, Nairobi, New York, Budapest et Dakar, se sont rassemblés en masse. Les actions étaient variées : des manifestations, de la dance et de l’art urbain, des concerts, des salons nautiques et des campagnes sur les réseaux sociaux.

sdp-roller-banner-afr

En France, les consommateurs de drogues sont des victimes du système prohibitionniste. Il est temps pour eux et ceux qui les soutiennent de ce réapproprier cette journée mondiale. Il faut dénoncer la guerre à la drogue à la française qui coûte chère, demeure inefficace et brise des vies. Nous demandons :

  • l’ouverture d’un débat public sur la réforme de la politique des drogues dans notre pays,
  • l’abrogation de la loi de 70 qui criminalise et ne protège pas.

Le 26 Juin est la Journée internationale des Nations Unies contre l’abus et le trafic illicite de drogues. Cette journée est utilisée par de nombreux gouvernements pour célébrer la guerre contre la drogue et même pour organiser des exécutions publiques et des passages à tabac de trafiquants de drogues. En tenant la journée d’action mondiale en ce jour précis, cette campagne remet en question la rhétorique de la guerre contre la drogue et souligne le besoin urgent de réformer nos lois.

Contacts

(Paris) AFR, +33(0)1 41 83 46 87,+33 (0)6 07 29 98 74 / com@a-f-r.org

(Londres) Jamie Bridge, +44-7815-047-603 / jbridge@idpc.net

(New York) Patrick Gallahue, +1-917-328-0709 /patrick.gallahue@opensocietyfoundations.org

1 réflexion au sujet de “26 juin : Des milliers d’activistes protestent contre la guerre à la drogue dans 100 villes de 50 pays

Laisser un commentaire

¤