Hébergement d’urgence : n’oublions pas les usagers de drogues

La commission des affaires sociales de l’Assemblée Nationale a entendu le 21 février 2012, les auteurs du Rapport de la Cours des Comptes sur LA POLITIQUE PUBLIQUE DE L’HEBERGEMENT DES PERSONNES SANS DOMICILE, paru en novembre 2011. Les cas des usagers de drogues y est abordé à plusieurs reprise et se trouve inclus dans la proposition 9 « le logement d’abord », visant à faire de l’accueil inconditionnel une priorité nationale. En effet les différentes études, enquêtes et expériences reprises dans ce rapport notent une discrimination aussi bien à l’égard des usagers de drogues (alcool y compris) que des patients sous traitement de substitution. Les rapporteurs ouvrent et alimentent le débat à l’aide des exemple étrangers sur la légitimité de la demande d’arrêt des consommations problématiques.

L’AFR avait consacré, le 20 octobre, une journée thématique sur le thème de l’hébergement peu de temps avant la parution de ce rapport.

Date première publication :
26/02/2012

Partager/Imprimer

Laisser un commentaire

¤