OFDT : Homosexualité masculine et usages de substances psychoactives en contextes festifs gais

L’OFDT vient de publier une étude qui visait en particulier à comprendre le lien, constaté sur un plan statistique, entre usages de substances psychoactives et comportements sexuels à risque chez les gais.

Cette étude ethnographique de Sandrine Fournier et Serge Escots a été menée en 2007-2008 auprès d’homosexuels masculins fréquentant les milieux festifs gais à Paris et à Toulouse. Les usages de produits psychotropes, leurs motivations et leurs liens éventuels avec les pratiques sexuelles (notamment à risque) sont analysés à travers la cinquantaine de témoignages recueillis.

Une possible extension de TREND

La finalité de ce travail centré sur les consommations de drogues en contextes festifs homosexuels masculins pour l’OFDT était double. Un premier objectif consistait à préparer une possible extension de l’observation ethnographique du dispositif TREND, dispositif de veille dans le champ des drogues, vers ce milieu festif homosexuel,  » initiateur potentiel de tendances.

La deuxième visait le groupe festif pour lui-même. Il s’agissait de décrire les usages et comprendre certaines logiques de consommation qui lui apparaissent relativement spécifiques.

Lire l’étude : Homosexualité masculine et usages de substances psychoactives en contextes festifs gais

Laisser un commentaire

¤