Recommandation européennes liées à la composition des produits circulant dans les milieux festifs

Cette publication a été produite par le groupe de travail TEDI du Nightlife, Empowerment & Well-being Implementation Project (NEWIP) financé par le programme Santé de la Commission Européenne.

Les associations de réductions des risques liés aux pratiques festives participant au groupe de travail TEDI recommandent aux intervenants et aux fêtards de prendre connaissance des informations suivantes :

Des TAZ fortement dosés en MDMA

Alors que la quantité de MDMA présente dans les comprimés d’ecstasy diminuait de façon continue depuis 2002, nous observons depuis 2011 une remontée de la concentration de MDMA dans les comprimés en circulation. La moyenne de 2012 était de 100 mg de MDMA par comprimé. Et 8% d’entre eux contenait plus de 150 mg de MDMA.

Toutefois le taux de concentration en MDMA dans un comprimé est très variable. Les comprimés analysés en 2012 comprenaient entre 10 mg et 170mg de MDMA. Les risques de surdoses sont donc importants.

TEDI recommande donc de faire analyser les produits que vous voulez consommer chaque fois qu’il est possible de le faire.
Si vous ne le pouvez pas, et que vous n’avez aucune indication sur la puissance d’un produit, prenez-en d’abord une moitié voire un quart et attendez les effets avant d’en reprendre.

Les comprimés suivants présentent les taux les plus élevés en MDMA analysés ces derniers mois :

NOM

LOVE

MTV
Picture

Louis Vuitton LV
Picture

No name / No logo
Picture

Poids

276.8 mg

252.8 mg

318.1 mg

311.9 mg

Diamètre

8.1 x 8.3 mm

8.1 mm

8.4 mm

9.1 mm

Epaisseur

5.3 mm

5.2 mm

5.2 mm

3.9 mm

Sécable

Non

Oui + symbol ®

Oui

Oui

remarques

Couleur

Rose

Rose

Rouge

Blanc

Teneur en MDMA

134.6 mg

133.2 mg

133.9 mg

131.2 mg

Date d’analyse

Zurich,juin 2012

Zurich, juin 2012

Zurich, juin 2012

Zurich, juin 2012

NOM

Apple
Picture

Audi
Picture

Apple
Picture

Lacoste
Picture

Poids

240.4 mg

302.4 mg

268.1 mg

297.5 mg

Diamètre

8.1 mm

8.3 mm

8.1 mm

8.1 mm

Epaisseur

4.4 mm

4.7 mm

4.8 mm

4.7 mm

Sécable

Non

Oui

Non

Oui

remarques

Dos creux

Couleur

Beige

Bleu ciel

Bleu clair

Turquoise

Teneur en MDMA

167.1mg

133.9mg

120.7mg

167.6mg

Date d’analyse

Zurich, avril 2012

Zurich, avril 2012

Zurich, mai 2012

Zurich, mai 2012

NOM

Defqon
Picture

Croix
Picture

No logo / No name
Picture

Mercedes
Picture

Poids

346 mg

Diamètre

8 mm

8.19 mm

9.4 mm

Epaisseur

4.8 mm

4.1 mm

4.3 mm

Sécable

Oui

Oui

Non

Oui

remarques

Couleur

Orange fondé

Blanc

Rouge

Rose clair

Teneur en MDMA

164mg

140 mg

122 mg

149mg

Date d’analyse

Vienne, juin 2012

Vienne, juin 2012

Vienne, juin 2012

Madrid, avril 2012

NOM

S
Picture

Etoile
Picture

Etoile
Picture

Nike
Picture

Poids

217 mg

346 mg

345 mg

366 mg

Diamètre

6.7mm

10.2 mm

10.1 mm

8 mm

Epaisseur

5.7mm

3.5 mm

3.6 mm

5.9 mm

Sécable

Non

Oui

Oui

Oui

remarques

Couleur

Rose foncé

Violet

Orange

Bleu clair

Teneur en MDMA

164mg

171 mg

158 mg

159mg

Date d’analyse

Barcelone, avril 2012

Álava, avril 2012

Álava, avril 2012

Barcelone, juin 2012

Comprimés contenant à la fois du MDMA et du PMMA

PictureEn Suisse des comprimés ont été analysés contenant à la fois du MDMA et du PMMA. Ce mélange peut provoquer un syndrome sérotoninergique. Il s’agit d’une overdose de sérotonine dans le cerveaux. Cette substance est libérée sous l’effet de nombreuses molécules dont les antidépresseurs et le MDMA.

Suite à une consommation d’ecstasy, en cas de désorientation, rigidité musculaire, tremblements, fièvre, confusion, pupilles dilatées, spasmes musculaires, il peut s’agir d’un syndrome sérotoninergique. Appelez immédiatement les secours et indiquez ce que la personne a pris.

Cocaïne coupée

La qualité générale de la cocaïne en circulation diminue régulièrement. La teneur en cocaïne diminue au profit des produits de coupes. En 2012 seul 5% de la cocaïne analysée était pure. Voici 2 produits de coupe particulièrement dangereux ayant posés des problèmes sanitaires aux consommateurs de cocaïne.

Le Levamisole reste l’un des produit de coupe les plus courant. A forte dose il attaque les globules blanc de l’organisme le rendant vulnérable à toute sorte d’infection.

Comme les effets négatifs du lévamisole dépendent fortement de la dose, TEDI recommande de ne pas consommer de grande quantité de cocaïne d’un coup et d’espacer les épisodes de consommation de plusieurs semaines.

La Phenacetine, elle aussi fréquemment utilisée comme produit de coupe, entraîne également des risques sanitaires au niveau des reins. De plus en association avec l’alcool elle endommage sérieusement le foi.

TEDI recommande aux consommateurs de cocaïne d’éviter ou de limiter leur consommation d’alcool.

Research Chemicals (RC) ou « drogues légales” contenus dans l’ecstasy, le speed et la kétamine

Les drogues récréatives les plus fréquentes demeurent l’alcool, le cannabis, les amphétamines, la cocaïne, le MDMA, le LSD and la kétamine. Cependant des produits au statut légal flou sont vendus sur internet sous diverses formes (poudre, pilule, gélule, etc.). Le principal risque de ces substances est l’absence de données concernant leur effets à moyen et long terme. Les RC les plus courant sont la méthoxetamine, la méthylone, la méphedrone, la methylendioxyprovalerone (MDPV) et la famille des hallucinogènes de synthèses de type 2CB/I/D etc.

Une grande partie de ces « drogues légales » sont contenues dans des substances variées telles que les sels de bains, des engrais ou de l’encens. Or la grande majorité de ces produits ne mentionne pas la composition exacte de leur contenu. Ceci empêche les consommateurs d’élaborer leur stratégie de consommation et favorise les accidents.

La consommation de ce type de drogues n’est pas nouveau. Ce qui est nouveau est d’en retrouver comme produit de coupe de substances classique comme le MDMA, la cocaïne, le speed ou la kétamine. Le 1er rapport TEDI des tendances présentait une liste des principales substances rencontrées avec la MDMA : RC tel que le 4-MEC et la méthylone, représentent 34% des produits de coupe.

TEDI a détecté une autre substance, la 4-methylamphetamine (4-MA) dans quelques échantillons de speed. Il existe très peu d’information sur la 4-MA. Mais l’an dernier il y a eu plusieurs décès au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Belgique de personnes ayant pris de la 4-MA. Cependant nous n’avons aucune information sur les dosages de ce produit pouvant conduire à de tels accidents.

Quant à la méthoxetamine, elle a été vendue pour de la kétamine dans plusieurs pays (Espagne, France, Angleterre…). Bien que les effets soit effectivement proche de ceux de la kétamine, les consommateurs ont presque systématiquement rapporté que ce produits est beaucoup moins agréable et plus dur à gérer: effet psychédélique plus puissant, crise de parano plus fréquente, la durée des effets est aussi plus longue. Il y aurait eu aussi un cas d’overdose de méthoxetamine en Espagne.

Pour toutes ces raisons TEDI recommande de toujours essayer d’abord de petite quantité de produit pour voir les effets et de ne pas continuer à prendre ceux dont les effets seraient trop différents des produits habituels car il peut alors s’agir d’un autre molécule que celle qui a été annoncée par le fournisseur.
Date première publication :
01/08/2012

Partager/Imprimer

Laisser un commentaire

¤