Un livre militant sur les salles de conso

Salles de shoot ?

Un regard engagé en faveur de l’expérimentation de structures d’accueil avec possibilité de consommer à moindre risque des drogues
Les “salles de shoot” ou, terme moins sensationnel, les structures d’accueil avec possibilité de consommer à moindre risque des drogues, ont défrayé la chronique cet été 2010 jusqu’à ce que le Premier Ministre français déclare qu’elles n’étaient  » ni utiles, ni souhaitables. Pourtant, ces structures existent déjà au Canada, en Australie et dans six pays européens (Suisse, Allemagne, Pays-Bas, Espagne, Norvège et Luxembourg) et les résultats des évaluations sont tous favorables tant pour la collectivité du point de vue de la lutte contre la toxicomanie et la délinquance que pour la santé publique et individuelle. En France, c’est le collectif du 19 mai, regroupant les associations ANITeA, Act up Paris, ASUD, SOS Hépatites IDF, Safe, Gaïa Paris, salledeconsommation.fr et SOS Drogue International qui travaille à la question de la mise en oeuvre de projets pilotes.
Le présent ouvrage est une aide à la réflexion pour une expérimentation de ce dispositif de réduction des risques.

L’auteur : Bernard Bertrand

Bernard Bertrand, professeur HES, a été éducateur spécialisé en réduction des risques, puis est intervenu en tant que chef de service dans deux centres d’hébergement pour personnes  » sans chez soi. Il étudie la question des salles de consommation à moindre risque depuis 1998 et devient tout naturellement Expert pour le collectif du 19 mai.
Il est notamment l’auteur de Le  » tourisme d’assistance des usagers de drogues. Vers l’ouverture d’une salle d’injection à moindre risque (L’Harmattan, 2003).

ISBN 978-2-8106-2091-3, Couverture souple, 76 Pages

Date première publication :
28/10/2010

Laisser un commentaire

¤