Usagers de drogues en détention: Apprendre des expériences

Conférence
Date évènement:
du 05/10/2012 au 06/10/2012
Lieu:
Milan – Italie

Environ la moitié de la population pénitentiaire en Europe est composée de détenus incarcérés pour infraction à la législation sur les stupéfiants. Selon le dernier rapport de l’Observatoire Européen des Drogues et Toxicomanies, la consommation de drogues en prison concerne entre 1 et 51% des détenus selon les établissements.

Reconnaître l’existence de la consommation de drogues en milieu pénitentiaire reste encore un tabou pour beaucoup, pour le personnel pénitentiaire et pour les détenus eux-mêmes. Le manque de continuité des soins en milieu carcéral, entre l’entrée et la sortie de prison, contribue à des échecs thérapeutiques et de réinsertion. Il produit également des risques importants d’overdoses parfois mortelles.

Des prises de risques infectieux liés à l’usage de drogues ont été rapportées par de nombreuses prisons européennes. Selon les institutions européennes, la transmission de l’hépatite C en milieu pénitentiaire devient un problème de santé publique au niveau européen, tandis que beaucoup de détenus ne bénéficient ni de dépistage ni de traitement.

L’attention pour les usagers des drogues en milieu carcéral est au centre de la mission du projet européen ACCESS – une initiative qui reçoit un cofinancement du Programme de Prévention et Information sur les Drogue de l’Union Européenne et qui regroupe plusieurs partenaires de différents pays européens afin de disséminer connaissances et bonnes pratiques d’intervention pour la réduction des risques et l’accès aux soins en prison.

La conférence du projet ACCESS se tiendra à Milan, en Italie, le 5-6 octobre 2012, organisée par COMPASS, Angleterre, en coopération avec les organisations partenaires de ACCESS et l’Università Cattolica Alta Scuola di Psicologia Agostino Gemelli/ASAG.

La conférence se déroule dans une période de grande compétition pour l’utilisation des ressources dans les secteurs sanitaires et sociaux. Dans le même temps, de nombreuses recherches menées ces dernières années ont prouvé l’efficacité des interventions de réduction de risques et de soins comme réponse alternative à l’incarcération.

La conférence présentera aux participants des exemples de nouvelles politiques, recherches et interventions tant au niveau local que national et international en matière de traitement et réduction des risques en milieu carcéral. Ces expériences apporteront des réponses aux professionnels travaillant avec les usagers de drogues, aux acteurs du secteur socio-sanitaire, aux magistrats, au personnel pénitentiaire, aux décideurs politiques locaux, nationaux, européens et internationaux.

Les organisateurs de la conférence ont publié un appel à contributions. Les contributions (en anglais) peuvent se faire sous forme d’abstracts à envoyer avant le 31 mai 2012 sur le site internet de la conférence. Les thèmes cibles sont : Drug policy reform; Working with peers in prison: roles, models, empowerment; Case management and interagency work in the criminal justice system; Needle exchange in prison and opiate substitution treatment in prison; Overdose and death prevention: continuity of care at the time of release; Human rights and access to care versus security: working with courts; Perceptions of crime and care: working with the media.

Pour vous enregistrer à la conférence et envoyer un abstract : www.accessproject.eu/conference

Pour plus d’information sur le projet ou la conférence, contacter Cinzia Brentari, expert du projet ACCESS à cinziabrentari@hotmail.com

Laisser un commentaire

¤