Voyage d’étude RdR à Helsinki

Dans le cadre du projet Prowfile, l’AFR a pu proposé à ses adhérents différents voyages d’études en Europe pour mieux connaître les dispositifs étrangers de RdR. C’est dans ce cadre que Jo de l’association d’auto-support Nouvelle Aube de Marseille est parti à Helsinki en Finlande du 14 au 17 février 2013. Ce reportage est le fruit de son voyage.

La Finlande est très différentes des autres pays Européens en termes d’usage de drogue. Pour différentes raisons (historiques, culturelles, politiques, géographique), il est très difficile d’y trouver de la cocaïne ou de l’héroïne. L’alcool est très présent dans la panoplie de l’usager de drogue. En ce qui concerne le  » reste », il faut plutôt aller chercher du côté des benzo, ou de la buprenorphine. L’approvisionnement au marché noir est difficile et très onéreux (1 subutex coûte 20 euros dans le sud et jusqu’à 60 euros dans le nord du pays !).

Le produit recherché par les amateurs d’émotions fortes et d’illégalités reste le speed ou plutôt les différents types d’amphétamines. Pour simplifier, disons qu’il existe trois sortes de qualités et que les plus recherchés sont la meth et et l’amphétamine pure liquide.

Celles-ci proviennent de Russie et des différents pays longeant la baltique. L’injection est un mode de consommation très apprécié car il permet effectivement d’en ressentir les effets les plus fulgurants.

Les seringues mis à disposition sont essentiellement des 2cc avec les pointes habituelles (jaunes, oranges, marrons…)

A clinic Foundation

Ce sont 3 petites unités de travail.

Arabianrata

Centre spécialisé dans la substitution et le sevrage. Il gère actuellement 41 patients en sevrage et 72 patients en traitement bubrénorphine/naloxone ou méthadone, le tout coordonné autour d’un accueil bas seuil.

Kettutie

Dans la proche banlieue d’Helsinki, à proximité de Onesimus, se trouve une  » boutique » qui alterne échange de seringues (1 jour par semaine) et distribution de méthadone 5 jours par semaine. Rencontres, groupes de discussions, informations, conseils.

En raison des spécificités Finlandaise les publics des 2 services principaux (matériel stérile et distribution de méthadone), de cette boutique ne sont pas les mêmes.

16 patients suivis avec méthadone et buprenorphine / naloxone.

Vinkki

boutique d’accès au matériel stérile et à l’information RdR.

Ces trois unités combinent accueil, travail de rue, compétences sociales/médicales et savoir des travailleurs pairs.

1 000 000 seringues distribuées sur les trois services. Estimation de 97% de retour de matériels usagés remis la plupart du temps en collecteurs médicaux dédiés ou quelquefois en collecteurs improvisés.

OSIS Project

Créé par A clinic et par la  » family support drug Rehabilitation association ». Il intègre des pairs dans tous les aspects du projet (planification, action, évaluation). Il a pour but d’amener le soin et le conseil où se trouve la personne (rue, voiture, appartement). Le projet comprend un médecin à temps partiel. Ce projet centré sur le bénéficiaire a rencontré 200 personnes de 15 à 76 ans. 60% des personnes bénéficiaires sont des femmes.

Onesimus

C’est une maison située en proche banlieue d’Helsinki. Elle a été donnée à la communauté par un particulier, elle est mise à disposition d’usagers de drogues et/ou de mésusages médicamenteux. Ce sont les usagers eux même qui gèrent le lieu au quotidien. Les

services sociaux peuvent orienter des personnes au fur et à mesures des places disponibles. L’une des personnes ressources est un  » old timer » appelé Olli. Il a commencé sa carrière d’usager en 1965 devenant ainsi un redoutable speedfreak. Il revendique toujours un mode de vie rock and roll et apporte son expérience et sa disponibilité au lieu de vie et à l’ensemble de ses habitants. Il a autour de lui d’autres personnes ressources dans la pure lignée de l’auto-support et finalement chacun amène ce qu’il peut à la hauteur de son énergie. Les équipes de rue procurent avec régularité, discrétion et justesse un lien, des conseils, du matériel de RdR. C’est un lieu qui témoigne de la confiance que peut donner une collectivité, une ville, ses institutions, ses travailleurs sociaux envers un groupe d’auto-support. Voilà un exemple qui pourrait faire réfléchir bien d’autres villes Européennes qui n’envisage pas qu’un lieu de vie puisse être habité par une communauté sans le haut patronage quotidien, physique et mental de toute une équipe (ré)éducative.

Sininauhasäämö

Il s’agit d’un accueil de nuit de 120 places pour personnes sans endroits où s’abriter pour dormir (chambres individuelles et douches).

Hellsingin Diakonissa Laitos

C’est un projet complexe qui abrite différents services interconnectés dans un bâtiment. Dédié à la grande précarité, il dispense des services en directions de la population Rom, un espace dédié à la réduction Des Risques : conseils et informations, distribution de matériel Stérile, substitution (Opioïd Substitution Treatement), dépistage VIH, VHC (trod) et IST (traitements sur place), nutrition, repos, groupes de discussions, chambre isolé contenant 3 lits pour se reposer pendant l’accueil ainsi qu’un espace de repos (accueil de nuit) séparé dédié aux usagers présentant les situations les plus préoccupantes (3 lits par chambre, une trentaine de places). Le tout animé par une équipe pluridisciplinaire de professionnels complémentaires.

Pro Tukipiste

C’est un projet tourné vers les travailleurs, travailleuses de l’industrie du sexe. Il existe deux unités (l’autre étant à Tampere). Service anonyme, travail de rue, accueil (2 après-midi par semaine). Vaccination Hépatites A et B, dépistage hépatites VIH VHC et MST, un docteur sur place une fois par semaine. Conseils et matériels stérile.

Verna

Il existe aussi un projet femme usagère et parentalité (notamment femmes enceintes et usages). Le projet organise notamment des groupes de paroles comprenant 6 à 8 femmes qui viennent avec  » leurs mots » discuter de sexualité, usages de drogues. L’équipe organise aussi de nombreuses activités avec le bien être pour objectif. Verna intervient aussi en prison en utilisant groupes de paroles et activités. En 2012, le projet a rencontré 100 personnes différentes (17-56 ans). 28% d’entre elles ont été accompagnés vers le soin. 97% d’entre elles ont bénéficiée d’informations et de conseils.

Kontulan Symppis

C’est un grand accueil de jour situé en banlieue d’Helsinki et qui s’adresse à toutes les précarités, toutes les générations. Libre adhésion avec quelques règles simples permettant le  » vivre ensemble ». Grand espace d’accueil avec distribution de repas chaud en self-service (20 cents).  » Magasins friperies » pour hommes et femmes. 3 Douches et WC. Espaces de repos (3 lits). Salle de sport (cardio et musculation) issue de la récupération et du système D, art thérapie. Nombreuses autres activités. Une équipe soudée animée par une femme débordante de vitalité Tiina.

Conclusion

Ce voyage d’étude a été l’occasion de rencontrer des personnes participant à l’animation de projets RDR actifs dans d’autres villes européenne, de découvrir l’hospitalité finnoise. Le rendez-vous est pris pour participer aux prochaines rencontres à Porto.
Merci à Mika et Tuoma pour leur acceuil !

Plus d’infos

Galerie Photo:
Date première publication :
14/05/2013

Partager/Imprimer

Laisser un commentaire

¤