3 questions au CEID

Comment s’est créée l’Association ?

L’association CEID a été créée en 1972 à Bordeaux par Maurice Serisé, Professeur de Santé publique à l’Université de Bordeaux 2. C’est donc une des plus anciennes institutions spécialisées de France. L’association était composée au départ de bénévoles, médecins et travailleurs sociaux, qui tentaient d’aider des jeunes en difficultés avec les drogues de l’époque (cannabis, LSD…) dans la mouvance contre-culturelle des années 1970. Les pratiques étaient le travail de rue et l’accueil dans un premier centre : la free clinic, conçue sur le modèle de celle des hippies de Haight-Hashbury à San Francisco.

L’arrivée de l’héroïne et des junkies, qui souvent présentaient d’importantes vulnérabilités psychologiques et sociales, a amené à une professionnalisation et une médicalisation croissantes, tendances encore accélérées par l’arrivée du VIH au milieu des années 1980 et par le développement des traitements de substitution au début des années 1990.

Le CEID gère actuellement deux CSST ambulatoires, deux CSST résidentiels et deux CAARUD en Gironde et en Dordogne grâce à une équipe pluridisciplinaire de près de 100 personnes.

Nous nous sommes en effet impliqués très tôt dans les actions de réduction des risques : lancement du bus échange de seringues en 1992, ouverture d’une  » boutique le Centre Planterose en 1997, travail sur l’ecstasy en Gironde pour l’OFDT en 1996 qui débouchera sur le projet SINTES d’analyse de substances dont nous sommes toujours l’opérateur en Aquitaine, utilisation depuis 2005 d’un FibroScan dans le suivi VHC en CAARUD, etc.

Quels sont vos projets actuels ?

  • Consultations de psychiatrie en CAARUD (avec équipe mobile hospitalière)
  • Pérennisation consultations d’hépatologie en CAARUD
  • Systématisation vaccination VHB
  • Dépistage précoce, tests rapides (VIH , VHC)
  • Élaboration de programmes spécifiques cocaïne
  • Projet d’accueil mère-enfant
  • Ouverture d’une Communauté thérapeutique à Barsac (35 places en 2009)
  • Création d’un lieu d’hébergement pour jeunes en errance à Bordeaux
  • Coopération européenne sur ce thème (FESU-